Bienvenue sur Twilight RPG , 2 ans apèrs révèlation la petite ville de Forks est calme mais pas pour longtemps ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un air d'ailleurs [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jasper Cullen
Vampire
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Un air d'ailleurs [Libre]   Jeu 21 Oct - 22:30



Le ciel est gris. Un beau gris clair, lumineux, et scintillant;
C'est un ciel de neige.

Jasper s'avance, lentement, sa peau blême frémit sous la caresse du vent. Il se sent vivant. Il lui a fallut rompre avec la monotonie américaine, cette langue qui ressemble à du chewing-gum, et ces plats si grossiers.

Bien sur, il ne mange pas, rien d'autre, du moins que de l'animal, et d'ailleurs, dans la capitale, l'ours lui manque, cependant, ne serai-ce que pour le régal des yeux, l'éveil de son palais à qui tout ceci paraît bien fade, il se présente parfois, à la porte d'un restaurant étoilé, le visage impassible, vêtu comme un grand de ce monde.
L'illusion est parfaite, on se retourne sur lui, le dévisage.

Certaines femmes l'envisagent, même.

Lui, loin de sa famille, loin du monde vampirique, loin, même, de toute âme qui vive, se repaît du silence, du calme, et de cette chaleureuse présence qui manque à son âme, celle de l’humanité.

Souvent, Jasper se promène, comme en ce crépuscule imperceptible, du côté de l'université. Il met sa violence à l'épreuve, en regardant passer les étudiants, tellement insouciants. L'un deux vient parfois lui parler, son odeur titille alors ses narines, mais, au nom d'une humanité qu'il cherche en vain, il résiste, discute, affable et agréable.

Quelques filles lui font la cour, quelles idiotes! Jamais il ne cède, il fait mine d'être discret, lointain, de ne pas comprendre. Elle le pressentent différent, et il ne peut, en toute vérité leur donner tord.
Quelles imbéciles... une telle fascination pour la mort...

Ce soir là, alors qu'il déambule, le nez dans les nuages, guettant, en vain, le premier flocon qui tombera, le jeune vampire laisse ses pensées dériver à des années lumières de cette planète. Il songe en effet, depuis quelques temps à une bien étrange rencontre, qu'il fit jadis dans les bois. Une jeune fille, terrorisée qui courrait, la gorge béante, le sang coulant sur ses épaules refroidies par le venin.
Comment elle s'était levée pour échapper à son agresseur, jamais il ne l'avait sut, et jamais il ne le saurait.

Le vampire lui avait volé bien trop de sang...

Depuis quelques instants, Jasper sent ses pensées s'éloigner plus encore, vers des questions. Il ne connait à vrai dire rien des sociétés vampires, il sait bien que certaines familles demeurent cachées, loin des leurs, dans tous les pays du monde. Il sait aussi, qu'il est d'usage pour d'autres familles de s'abreuver au cou de leurs nouveaux nés, dont le sang mêlé de venin est encore bouillonnant.

A cela, ce semblant de vie... Il oppose ses mains gelées, et son immobilisme.
Même si sa poitrine se soulève, son coeur, ses poumons demeurent désespérément vides...

Ah! Pouvoir à nouveau respirer!

Absorbé par sa rêverie, il n'entend pas les pas à côté de lui. Et il ne voit pas cette figure qui le bouscule.

Le choc le fait reculer d'un pas.
Un seul.
L'autre semble sonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Witacker
Vampire
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 09/07/2010

Feuille de personnage
Qui êtes vous ? : Nouveau né
Vous aimez :

MessageSujet: Re: Un air d'ailleurs [Libre]   Dim 24 Oct - 0:16

Etouffant, le mot pour décrire l’ambiance à la pension d’Aleksi, constamment l’impression d’être surveillé. Adam avait besoin de prendre l’air. Il se sentait trop oppressé dans cette maison. Il n’avait rien le droit de faire. Il avait l’impression d’être de nouveau un adolescent avec tous les interdits qui allait avec. Franchement il aurait préférer n’être jamais devenu un vampire. Il décida de s’éclipser le temps d’un week end, cela ressemblait à une fugue mais Adam avait besoin d’air.

Il s’échappa de la pension durant la nuit, il ne fit pas le moindre bruit car il s’avait qu’Aleksi n’était jamais bien loin. Il se mit à courir à vive allure. Sa vitesse étant un atout il ne s’arrêta pas avant d’être sur d’être à au moins dix mille kilomètre de là. Il avait un endroit ou il avait toujours eu envie d’aller. Paris, maintenant qu’il pouvait grâce à sa vitesse, il décida d’y faire un tour. Il traversa l’atlantique à la nage, par chance il n’eut pas de mauvaise rencontre. Une fois les pieds sur la terre ferme continua sa route. Adam avait prévu de l’argent et comptait rester un certain temps à Paris. Il aimait beaucoup l’ambiance de la ville, la tour Eifel, les champs Elysées. Bref ici tout était permis. Adam s’arrêta de courir, il y avait peu de monde dans les rues, la nuit touchait à sa fin et on entendait les fêtards rentrés chez eux. Adam s’arrêta à un hôtel, il monta dans sa chambre, partis se doucher. Il ne descendit que lorsque le jour fut totalement levé. Un jour sans soleil, Adam pouvait donc sortir sans risquer de se faire remarquer. Il ne mangea pas, il n’avait besoin que de sang mais la tentation était beaucoup moins grande qu’au départ. Adam sortit de L’hôtel et marcha dans les rues déjà bondée, de Paris, les demoiselles se retournais sur son passage, il n’avait pas l’habitude d’être ainsi observer et ça le gênant un certain temps. Adam était arrivé devant ce qui semblait une université. Sa lui rappelait son lycée, un instant il fut perdu dans ses pensées, on ne lui avait pas laissé le choix, il aurait aimé faire partit de ces lycéens qui n’avait pas d’autre chose à penser qu’au cours, aux amis et au rancart, lui faisait partis d’un monde qu’il connaissait à peine et dont il n’avait jamais voulu faire partis. Le garçon était tellement dans ses pensées qu’il ne vit pas qu’il venait de percuter quelqu’un, quelqu’un qui avait une force spectaculaire. Sur le coup Adam tituba mais se remis fort vite. Il sentit alors son odeur, un vampire pas de doute. Il soupira combien était-il ?


Désolé j’ai pas fait attention.

Il voulut s’en aller histoire de ne pas avoir d’ennuie mais l’autre le retint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardaudeladutemp.forums-actifs.com/forum.htm
Jasper Cullen
Vampire
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: Un air d'ailleurs [Libre]   Mer 3 Nov - 22:03

[Sorry for the wait, I would say that your writing isn't yet perfect, you should work your spelling]


Désolé j’ai pas fait attention.
Un mot. Une voix.

Elle aurait pu être différente, humaine, pensive, elle aurait même pu être agréable, douce, posée.
Elle n'est rien de ceci. Jusque quand les créatures de sa race le poursuivront-ils ainsi?

Jasper n'a pas envie de parler. A vrai dire, hormis songer, assis sur les toitures parisiennes, il n'a envie de rien. Cependant... Cependant l'accent n'est pas français.

Et au delà de l'accent, la frayeur n'est pas non plus locale. Ce gamin, sans doute un nouveau né, à voir le peu d'habileté dont il fait preuve, Jasper n'osa même pas se demander depuis combien de temps cet imbécile de nouveau né était assoiffé, car une telle frénésie ne pouvait pas avoir cinq cent origines différentes.

Ses doigts se refermèrent sur le poignet du jeune homme, et il le plaqua contre un mur.

- Tu es donc suffisamment stupide pour te balader en pleine journée alors que tu es vampire depuis si peu de temps? Mais qu'as-tu dans la tête? Tu tiens vraiment à attaquer l'un de ces passants sous le coup de la soif?

Jasper l'entraîna dans une ruelles moins fréquentée, lui fit signe de s'asseoir sur une caisse retournée, et croisa les bras, en attente d'explications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Witacker
Vampire
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 09/07/2010

Feuille de personnage
Qui êtes vous ? : Nouveau né
Vous aimez :

MessageSujet: Re: Un air d'ailleurs [Libre]   Mer 3 Nov - 22:24

Bon sang il ne devait pas être de bonne humeur celui là.Pensa Adam Et puis il avait une force assez surprenante. Adam sentit sa main se refermé sur son poignet et il n'eut pas le temps de faire quoi que se soit qu'il le plaquait contre un mur. D'abord un léger choc. le jeune vampire n'imaginait même pas ce que s'aurait été s'il n'avait pas été vampire. Puis il sentit que la colère de l'autre n'allait pas baiser.

Stupide ... decidement tout le monde le prennais pour un idiot voir pour un enfant. Adam avait assez de tout ses vampires. Il voulu se dégager de l'emprise du Vampire inconnu. Cependant celui ci lui fit signe de le suivre dans une ruelle. Adam ne le suivit pas tout suite. La dernière fois qu'il avait été dans ce genre de ruelle sa vie avait basculé et il n'avait pas l'intention de faire confiance à l'inconnu.


Pourquoi je devrais vous suivre et puis d'abord je suis pas ici pour me nourir. Juste un besoin de liberté qu'on ne m'accorde pas la ou je vis.

Oh et puis qu'est ce que sa pouvait bien lui faire à se Vampire. Pourquoi tout le monde en avait après lui ? Adam en avait assez de se sentir détesté, lui même se haissait alors il préférait qu'on en rajoute pas. Il finit cependant par rejoindre l'autre.
Qui êtes vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardaudeladutemp.forums-actifs.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un air d'ailleurs [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un air d'ailleurs [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight-RPG :: RPG :: Paris :: Université de Paris-
Sauter vers: