Bienvenue sur Twilight RPG , 2 ans apèrs révèlation la petite ville de Forks est calme mais pas pour longtemps ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE

Aller en bas 
AuteurMessage
Lise Vinca
Humain
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Jeu 1 Juil - 13:14

Lise était enfin arrivée en ville. Après avoir passé plusieurs jours dans les bois de Forks avec une jeune fille qui campait là, elle s’était décidée à reprendre sa route. Elle n’avait pas oublié son but premier et n’avait aucun temps à perdre. Cependant, elle ne savait toujours pas comment elle devait s’y prendre. Aucun plan génial ne lui avait traversé l’esprit pendant son séjour dans la forêt. C’est donc bien décidée à se remuer un peu qu’elle partit en quête dans endroit où dormir. La belle étoile avait certes ses charmes, mais se faire réveiller en pleine nuit par une pluie torrentielle n’avait rien de très agréable. Et elle avait pu s’apercevoir que le mauvais temps était chose courante ici.

A cet instant, elle était en train de vagabonder dans les rues de Forks, essayant de trouver un motel où quoi que ce soit qui accueille les étrangers en visite. Mais Lise ne connaissait absolument pas la ville, la nuit commençait à tomber et elle commençait à désespérer.


*Pitié… Ne me dites pas qu’il n’y a rien ici. Ca fait une heure que je cherche. Je ne veux pas encore passer ma nuit dehors.*

Epuisée, elle s’installa sur un banc public et commença à manger le sandwich qu’elle avait acheté un peu plus tôt. Ce poulet n’avait aucun goût. Décidemment, la nourriture industrielle n’était vraiment pas la préférée de Lise, mais avait-elle le choix. Comment se préparer un plat sympa alors qu’elle n’avait même pas un toit sur la tête. Lorsqu’elle eu finit son repas, elle se leva et jeta les déchets dans la poubelle la plus proche.

Puis elle repris son errance solitaire, mais elle doutait de trouver son bonheur ce soir. Par dépit, elle s’engouffra dans une ruelle sombre, espérant être au calme pour passer la nuit.
Alors qu’elle sortait son duvet pour s’installer au sol, elle sentit une présence derrière elle.



Dernière édition par Lise Vinca le Sam 3 Juil - 13:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksi Katainen
Admin
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 01/05/2010
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Qui êtes vous ? : Un Ancien
Vous aimez :

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Jeu 1 Juil - 19:29

Profitant du soleil couchant, même s’il n’avait pas besoin de ça pour sortir en journée à Forks, Aleksi arpentait les rues de la petite bourgade.

Le crépuscule avait toujours été son moment préféré de la journée. Le ciel prenait alors des teintes insoupçonnées et cela était encore plus saisissant depuis sa Finlande natal, dans la partie Lapone, quand en plus le soleil couchant se parait d’aurores boréales. Phénomène malheureusement impossible aux Etats-Unis.

Après une petite entorse au régime végétarien de la région lors de sa balade à Seattle quelques jours plus tôt, le vampire ne c’était nourrit plus que de sang animal. Ainsi, ses prunelles habituellement bordeaux commençaient à tirer plus sur le brun que le rouge ce qui lui permettait de rester sans autre dans la foule sans que l’étrange couleur de son regard commence à attirer l’attention de ce le dévisageant avec trop d’insistance.

Arrivé dans une ruelle plus déserte, l’odeur humaine le tira aussitôt de ses pensées. Pourtant, aucun humain n’arrivait dans sa direction. Etonné, il ferma un court instant les yeux pour ce concentrer sur son odorat. Il ne lui fallut pas longtemps pour trouver l’origine de l’odeur. Des SDF dans une ville aussi minuscule et paumée que Forks ? Décidemment, il allait de surprise en surprise depuis son arrivée dans la région.

Regardant la jeune fille installer son lit de fortune, Aleksi ne bougea pas d’un millimètre, les mains enfoncées dans les poches de son jeans. Il se trouvait à moins d’un mètre de l’inconnue et observait son étrange manège, la tête penchée sur le côté. Il fallu plusieurs minutes à la demoiselle pour soudain sembler ressentir sa présence. Les humains avaient vraiment perdu leur 6ème sens animal, pas de doutes.

_________________


Homme,
n'as-tu jamais goûté de ton sang,
quand par hasard tu t'es coupé le doigt ?
Comme il est bon, n'est-ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Vinca
Humain
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Jeu 1 Juil - 19:51

Lise hésita. Elle était sûre que quelqu'un se trouvait derrière elle. Mais elle était seule, dans une ruelle mal éclairée, et soudain la panique affola son coeur. Et si c'était un assassin, un fou cherchant à parfaire son tableau de chasse. Avec des gestes lents, elle se retourna.

Elle se retint pour ne pas pousser un hurlement de frayeur. Devant elle se trouvait un homme gigantesque, bâtit comme un ours. C'était bien sa chance, pourquoi n'était-elle pas tombée sur un gringalet qu'elle aurait peut-être réussi à mettre au tapis, grâce aux quelques leçons de judo qu'elle avait pris il y quelques années. Au lieu de ça, elle se retrouvait face à un type qui ne sentirais rien du tout même si elle frappait d'un grand coup de pied dans son abdomen.

Il fallait qu'elle trouve une solution pour fuir, mais les épaules du blond prenaient toute la largeur de la ruelle, ou presque. Rien à faire, elle ne put que se reculer contre le mur, espérant que le colosse allait passer son chemin. Comme il ne semblait pas décidé à bouger, Lise se dit que si elle arrivait à l'embobiner par n'importe quel moyen, elle aurait peut-être une chance de revoir encore une fois la lumière du jour.


Euh... Bonsoir, je ne veux pas vous déranger... Vous habitez peut-être dans cette rue. De toute façon, j'allais retourner chez moi, c'est l'heure de manger et mes parents vont s'inquièter.

Lise espèrait être crédible et que le mensonge ne se lirait pas sur son visage. Elle espèrait aussi que ce grand blond ai peur que ses parents ne previenne la police et finisse par partir en la laissant tranquille.

(hj : désolée pour la longueur, je crois que j'ai épuisé mes réserves avec Edward)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksi Katainen
Admin
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 01/05/2010
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Qui êtes vous ? : Un Ancien
Vous aimez :

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Jeu 1 Juil - 20:18

Il était étrange comme l’odeur des humains se modifiait subtilement lorsqu’ils avaient peur. Une odeur aigre-douce s’ajoutait à celle qu’ils avaient habituellement. Peut-être à cause de la poussée d’adrénaline ? De même, leur sang avec un goût légèrement différent suivant si la personne avait été effrayée avant l’attaque ou pas.

Cependant, la jeune fille avait une chance, c’était qu’Aleksi n’avait non seulement pas faim mais, de plus, ayant rencontré Carlisle il avait pour lui un grand respect et, par conséquent, avait clairement décidé de ne pas attaquer d’humains dans la région. En fait, il faisait même l’effort de ne plus en attaquer du tout tant qu’il vivait dans les environs. C’est pourquoi elle était toujours en vie et qu’il se contentait de l’observer, même quand, maladroitement, elle sous entendit qu’il pouvait avoir élu domicile dans un des cartons alentours. Par contre, il ne bougea pas d’un millimètre, ne croyant pas une seconde à son histoire. Il l’observait depuis son arrivée dans la ruelle, il avait bien vu son petit manège.

- Et tu vas me dire que tes parents vivent dans le 3ème cartons sur la gauche en entrant dans la rue peut-être ?

Etonnement, il parla d’une voix bien plus douce que sa carrure pouvait le laisser présager. Il n’y avait aucune menace dans sa voix même si son calme pouvait peut-être paraître encore plus inquiétant.

Pour être franc, il ne savait pas trop quoi faire de cette gamine, car pour lui, tout ce qui avait moins de 100 ans étaient des gamins. Il ne savait même pas ce qu’il foutait encore là. En fait, la chevelure blonde, les grands yeux bleus et l’apparence fragile de l’inconnu réveillait un étrange écho en lui, comme lorsqu’un souvenir presque oublié tentait de refaire surface. Il voyait une autre jeune fille lui ressemblant courant en l’appelant et en riant dans une forêt. Il était incapable de remettre un nom sur cette silhouette dont le visage, pour combler son amnésie, avait adopté les traits de la fille de la ruelle. Il n’était même plus vraiment sûr de savoir qui elle pouvait être. Sa sœur peut-être. Il croyait se souvenir en avoir eu une, peut-être plusieurs.

Cependant, cette étrange impression disparue aussi vite qu’elle était venue mais Aleksi avait vraiment perdu toute envie de s’attaquer à elle. Poussant un petit soupire, il observa le duvet de la gamine avec un air pas trop convaincu.

- Tu comptes dormir ici avec ça ? Les nuits sont froides ici tu sais ? Tu tiendra jamais le coup…

_________________


Homme,
n'as-tu jamais goûté de ton sang,
quand par hasard tu t'es coupé le doigt ?
Comme il est bon, n'est-ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Vinca
Humain
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Jeu 1 Juil - 21:02

Le colosse ne sembla pas croire à ce que Lise venait de raconter. Il resta là à l'obsever, le visage impassible. Lise se demandait ce qu'elle allait bien pouvoir faire. Si ce type avait décidé de lui barrer le chemin, elle n'avait aucune chance. Lise eu la confirmation qu'il n'avait pas gobé un mot de ce qu'elle avait dit, quand il demanda si ses parents étaient dans un carton.

Non mais... enfin... Bien sûr que non qu'ils habitent pas dans un carton mais ma maison est dans une autre rue là bas. Traitez-moi de menteuse hein !

Lise avait prit un ton bravache pour faire croire à cet inconnu qu'elle n'avait absolument pas peur de lui. De plus, il avait parlé calmement, alors peut-être que finalement, il n'était pas le fou furieux qu'elle s'imaginait.

Lise resta silencieuse, sans bouger, pendant que l'homme semblait plongé dans ses pensées. Peut-être était-ce sa chance. Elle essaya de se décoller du mur sans faire de gestes brusques. Mais avant qu'elle ait pu tenter quoi que ce soit, le blond sortit de ses pensées, elle abandonna et s'appuya à nouveau contre le mur.

Alors que Lise attendait de voir ce qui allait se passer, spéculant sur son sort, l'homme poussa un soupir. Il n'était pas dupe et demanda si elle comptait dormir là. Lise esseya de ne pas paraitre trop dépitée lorsqu'elle répondit. Elle décida d'être franche.


Je n'ai pas vraiment le choix. J'ai bien essayé de trouver un endroit où dormir, mais je n'ai rien vu. Et comme il faut bien que je me repose, je m'installe ici si vous n'y voyez pas d'inconvénients.

Lise se dit que de toute façon, si ce colosse l'attaquait, cela ne ferait qu'avancer l'heure de sa mort, rien de dramatique en somme. Cependant, comme il ne semblait pas avoir envie de se jeter sur elle dans l'immédiat, elle s'allongea sur le sol, dos au mur, et couvrit ses jambes avec le duvet. Après un moment de réflexion, elle leva à nouveau les yeux sur l'homme.

Vous vous appelez comment ?

Si il n'avait pas l'intention de la massacrer, elle n'était pas contre un peu de compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksi Katainen
Admin
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 01/05/2010
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Qui êtes vous ? : Un Ancien
Vous aimez :

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Ven 2 Juil - 12:09

Ecoutant la jeune fille, il garda les mains enfoncées dans les poches de son jeans et eu un petit sourire amusé en la voyant tenter de fuir, en vain. Se rapprochant, il se pencha alors sur elle, la dépassant encore de plusieurs centimètres même courbé en avant, et la regarda droit dans les yeux avant de lancer sur un ton catégorique.

- Menteuse

Il se redressa alors, dépassant l’inconnue de plusieurs têtes, sans cesser de l’observer. Il n’avait toujours pas la moindre idée de ce qu’il allait bien pouvoir en faire. En fait, en temps normal, soit il l’aurait vidée de son sang, soit il serait partit de son côté sans plus s’en soucier mais l’image de cette autre fille continuait à lui courir en tête et, du coup, il n’arrivait pas à laisser celle-ci dans sa ruelle humide.

Il la regarda s’installer en continuant de lui parler, allant jusqu’à lui demander s’il n’y voyait pas d’inconvénient. N’avait-elle donc toujours pas compris qu’il ne vivait pas dans un carton de cette rue ?

- Je m’appel Aleksi. Et toi gamine ?

Attendant sa réponse, il se remit à cogiter. Il se voyait mal l’emmenée dans la maison qu’il venait de retaper, cette dernière étant un peu peuplée de vampires mais il y avait un bed and breakfast un peu plus loin. Poussant un long soupire, n’ayant pas vraiment pour habitude de jouer le rôle du gentil, il reprit de sa voix douce teintée de son accent finnois.

- Allez lèves-toi. Tu vas quand même pas dormir ici. En plus il commence à pleuvoir.

_________________


Homme,
n'as-tu jamais goûté de ton sang,
quand par hasard tu t'es coupé le doigt ?
Comme il est bon, n'est-ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Vinca
Humain
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Ven 2 Juil - 13:00

Lise sentit un long frisson parcourir son corps lorsque l'homme se pencha sur elle. Allait-il l'attaquer finalement ? Puis il lui dit qu'elle était une menteuse. Elle devait bien le reconnaître, mais on ne pouvait pas lui en vouloir d'essayer d'échapper à ce géant. Elle fit un pauvre sourire. Que pouvait-elle répondre à ça ? Soutenir qu'elle n'était pas une menteuse alors qu'elle était en train de s'installer ? Ca aurait pu énerver le grand blond aussi préféra-t-elle ne rien ajouter.

Lise essayait de caler sa tête confortablement, tentant de trouver un endroit où le mur n'était pas trop dur. Ce n'était pas chose aisée, et elle aurait bien aimée que le blond arrête de la toiser ainsi. Qu'est-ce qu'il lui voulait à la fin ? Pourquoi avait-il fallu qu'il vienne précisément dans la ruelle où elle avait choisi de passer la nuit. Puis il finit par lui donner son nom.


Je m'appelle Lise. C'est bizarre, je vous aurais pas appelé comme ça. Plutôt Sven, ou un truc dans le genre. Vous semblez pas être d'ici.

Une fois de plus l’homme se mis à soupirer. Lise se demanda pourquoi. A son avis, elle devrait vraiment l’ennuyer. Pourquoi ne la laissait-il pas tout simplement tranquille pour qu’elle puisse dormir, au lieu de rester planter là en soufflant. Elle ferma les yeux tentant d’oublier qu’un géant blond l’observait. Mais il lui demanda de se lever.

Et pour aller où ? Je vous rappelle que j’ai nul par où aller. Alors si je vais dormir ici parce que je suis crevée et qu’au moins je suis à l’abri du vent. Et vous inquiétez pas pour la pluie, ça me fait pas peur, ça fait plusieurs jours que je suis réveillée en pleine nuit à cause de ça. Je commence à avoir l’habitude.

Elle pensait qu’après ça il allait s’en aller. Elle tira vers elle son sac à dos et en sortit une bouteille. Elle commençait à avoir soif à force de discuter. Elle but de longues gorgées. Elle reposa sa bouteille et leva la tête. L’homme était toujours là.

Pourquoi vous restez là ? Vous allez quand même pas dormir avec moi, la ruelle est trop petite. On doit bien vous attendre quelque part. Alors faites comme si j’étais pas là, je suis fatiguée.

Lise attendit de voir comment il allait réagir. Mais elle était pressée de se retrouver seule, la douleur dans sa poitrine commençait à augmenter et elle n’aimait pas se mettre à se tordre de douleur devant quelqu’un, encore moins un inconnu. Elle retint sa respiration pour éviter que les mouvements de sa poitrine n’amplifient la douleur et ferma les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksi Katainen
Admin
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 01/05/2010
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Qui êtes vous ? : Un Ancien
Vous aimez :

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Ven 2 Juil - 21:38

Pourquoi Diable l’aurait-elle appelé Sven ? Comme si tout les Scandinave devaient forcément s’appeler ainsi. D’autant que comme prénom, on faisait mieux quand même. Et comme ça elle trouvait qu’il avait pas l’air de coin ? Elle était observatrice… Conclure qu’un type bâtit comme un vampire à l’accent finnois n’était pas de Forks, c’était un exploit.

Mais pourquoi est-ce que les jeunes, qu’ils soient mortels ou immortels, étaient aussi butés ? Et dire qu’il fut une époque où ils se la fermaient en obéissant aux plus âgé. En y repensant, Aleksi se sentit envahit par la nostalgie de cette époque lointaine et révolue. Le vampire n’ouvrit pas une seule fois la bouche de toute la tirade de Lise. Ce ne fut qu’après être sûr qu’elle aille bien finit qu’il finit par lui répondre avec le ton fatigué d’un parent devant faire fasse à un enfant particulièrement obstiné.

- Quand je t’ai dis que tu n’allais pas dormir ici, ce n’était pas une question. Et ne me demande pas pourquoi je fais ça car pour être honnête avec toi, j’en ai pas la moindre espèce d’idée. Estimes-toi juste chanceuse que je le fasse…

A ses mots, Aleksi se pencha, attrapa la jeune fille enchevêtrée dans son sac de couchage, l’a balança comme un vulgaire sac à patates pardessus son épaule et s’empara de ses affaires avant de se mettre en route. Grâce à cette proximité, il pu sentir une très subtile altération de l’odeur de la jeune humaine. Comme une petite pointe plus aigre à peine décelable. Une odeur qu’il connaissait et qui d’ailleurs se faisait de plus en plus sentir chez ses victimes depuis quelques générations. La maladie.

A ce niveau-là, il pouvait absolument rien pour elle mais au moins il pouvait s’assurer de la mettre à l’abri pour quelques nuits. Ce qu’il allait faire que cela lui plaise ou non.

Marchant à grandes enjambée, tout en gardant cependant une allure humaine, il s'arrangea pour éviter les très rares passant traversant encore les rues à cette heure-ci histoire de ne pas éveilelr leur curiosité sur son étrange paquetage.

_________________


Homme,
n'as-tu jamais goûté de ton sang,
quand par hasard tu t'es coupé le doigt ?
Comme il est bon, n'est-ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Vinca
Humain
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Sam 3 Juil - 0:07

(hj : fais gaffe, je peux m’enfuir, je m’arrache le haut du corps et mes jambes décampent… et pis je repousse  )

Lorsque lui fit comprendre qu'il ne lui demandait pas son avis sur le fait qu'elle dorme dans la ruelle ou pas, Lise allait lui lancer une réplique cinglante lui conseillant de se mêler de ses affaires. Mais elle n’en eu pas eu le temps car elle se sentit soulevée de terre et jeter négligemment sur l’épaule du géant. Trop hébétée pour dire quoi que ce soit, elle le regarda ramasser ses affaires. Puis elle sentit la panique monter en elle. Alors en fait il allait vraiment aller la découper dans un coin et mettre ses restes au congélateur ? Elle avait pourtant eu l’impression qu’il ne l’attaquerait pas vu le temps où il était resté sans bouger.

Lise se mit alors à se débattre, luttant pour essayer de se défaire de l’étreinte d’Aleksi, mais ce type avait une force incroyable. C’était tout juste s’il ne lui broyait pas les côtes en la maintenant. Elle battit des pieds, collant de nombreux coups dans le ventre du géant mais cela ne semblait pas l’affecter plus que ça, alors qu’elle-même avait l’impression de se briser les orteils contre son corps. Elle frappa des poings dans son dos, mais rien n’y faisait. Physiquement, elle n’avait aucune chance contre lui.

Elle opta pour une autre solution et se mit à brailler.


Lâchez-moi ! Vous n’avez pas le droit de m’emmener comme ça ! Aaaaahhhhhh ! Mais lâchez-moi ! Espèce d’ordure, vous allez me tuer et jeter mon corps dans un cours d’eau c’est ça ? C’est vraiment pas de bol pour vous, parce que de toute façon j’en ai rien à faire ! Et si vous me séquestrez, je trouverais le moyen de m’enfuir, et je reviendrais pour me venger ! J’attendrais que vous soyez plongé dans le sommeil et je vous étranglerais et je vous démembrerais et je vous trouerais la peau et je vous clonerais pour vous retuer ! Et je tuerais même votre cadavre ! Aaaaahhhhh ! Lâchez-moi, lâchez-moi, lâchez-moi !!!

Lise se tu un instant parce qu’elle commençais à avoir mal à la gorge à force d’hurler ainsi. En fait, elle espérait surtout que ses hurlements ineptes finiraient par alerter quelqu’un, mais bizarrement, ils ne rencontraient personne. C’était incroyable ça, personne n’allait venir l’aider.

Lise n’arriva pas à retrouver la force de hurler à pleins poumons, elle laissa donc sa gorge se reposer quelques secondes. Comme elle n’était pas occupée à brailler toutes les choses qui lui passaient par la tête. Elle remarqua que le contact avec l’homme était glacial. Comme avec sa sœur. Incroyable, tous les gens de cette ville étaient gelés, ou étaient-ils tous des vampires ? Dans la ruelle sombre, Lise n’avait pas pu voir toutes les particularités physiques de l’homme. Mais maintenant qu’ils passaient sous quelques réverbères, Lise en profita pour regarder sa peau. En l’occurrence celle de sa nuque car c’était tout ce qu’elle pouvait voir de son perchoir. Elle était pâle. Nom d’un chien, c’était bien un vampire.

En fait il ne voulait pas la tuer simplement pour le plaisir de commettre un meurtre. Il allait en faire son repas. Lise voulait être mordue par un vampire, mais pour se transformer, pas pour finir en casse-croûte. A moins que…


Euh… j’ai un truc à vous demander. Vous seriez pas un vampire du clan qui vit ici par hasard ? Non parce que je croyais que vous mangiez pas les humains. C’est ma… une source sûre qui me l’a dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksi Katainen
Admin
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 01/05/2010
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Qui êtes vous ? : Un Ancien
Vous aimez :

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Sam 3 Juil - 11:16

Voila pourquoi j’ai jamais voulu avoir de morveux… Songea Aleksi dont les nerfs commençaient gentiment à lâcher au fur et à mesure que la jeune fille lui braillait dans l’oreille comme un veau comme égorge. A ce rythme-là, elle allait bientôt alerter toute la ville. Cela dit, au pire des cas, si un humain venait lui poser des questions il pourrait toujours raconter qu’il était le père de la fugueuse venu la ramener à la maison. Il fallait dire que le vampire avec une petite spécificité bien utile pour ce genre de situation. Sans trop savoir comment exactement, il c’était aperçu depuis bien longtemps qu’il était capable d’hypnotiser les humains simplement en les regardant et en leur parlant. Ce qui l’avait déjà bien souvent sortit de situation périlleuse. Cependant, l'exercice lui demandant de très gros efforts de concentration, il ne le faisait que lorsqu'il n'avait plus d'autres solutions.

Quand la fille cessa enfin de lui beugler dans les oreilles en tentant de le frapper comme une hystérique, Aleksi savoura cet instant de silence bienvenu. C’était la première fois en 1000 ans qu’il venait en aide de manière totalement désintéressée à un mortel et il avait fallu qu’il tombe sur la walkyrie de service, c’était bien sa veine.

Il était presque arrivé au break and breakfast quand la môme reprit la parole et ce qu’elle dit cloua Aleksi net sur place. Aussitôt, il se sépara de son fardeau en la déposant debout sur le sol, toujours empêtrée dans son sac de couchage et lui lança un regard assassin annonçant rien de bon. Comment cette fille pouvait-elle être au courant de l’existence des vampires ? Et de ceux de Forks en prime ? Cela sentait le prochain retour des Volturi à plein nez ça. Les Cullen n’étaient vraiment pas aussi doué qu’Aleksi l’avait initialement crû dans l’art du camouflage parmi les mortels. A ce rythme-là, dans moins de 2 ans la moitié de la ville connaîtrait leur nature et une chose était sûr, si les Volturi devaient se déplacer une 3ème fois pour eux, ils ne leur laisseraient plus une dernière chance. C’était déjà presque incroyable qu’ils les aillent laissé en vie les 2 premières fois.

- Oui bien sûr, on est toute une communauté de vampires à vivre ici. On fait de la colocation avec le Père Noël et la Petite Souris vient nous rendre régulièrement visite avec Dark Vador. Je sais pas à quoi tu carbure gamine mais faudrait peut-être commencer à songer à aller faire une cure.

Il lui avait dit cela avec un ton froid dur et glacial, renforcé par son regard noir. La règle numéro 1 des vampires était de cacher leur nature auprès des humains. La règle numéro 2, de nier leur nature en cas de question. La règle numéro 3… Bouffer l’humain qui malgré la règle 1 et 2 continuerait à se montrer trop curieux. Aleksi le savait bien, il existait déjà quand ce genre de règles avait dû être inventée pour garder leur anonymat plusieurs siècles plus tôt.

Se penchant sur la fille avec une expression trahissant dangereusement le bout de sa patience, Aleksi reprit à voix basse en attrapant la fille par le cou et la soulevant de terre d’une seule main de sorte qu’elle ne touche plus le sol que de la pointe des pieds.

- Maintenant écoutes-moi bien gamine parce que je ne te le redirais pas deux fois. Tu vas gentiment te la fermer et me suivre bien sagement en oubliant ces histoires stupides de vampires sinon quoi je te jure que la prochaine fois que tu te mettra à beugler comme une cinglée ce sera pour me supplier de t’achever et là, il n’y aura personne à des kilomètres à la ronde pour t’entendre. Suis-je assez clair ?

Bon, une chose était sûr, le prix Nobel de la douceur et de la gentillesse, ce n’était pas encore demain qu’il le recevrait mais la patiente d’Aleksi avaient des limites et, malheureusement, ses limites étaient assez basses.

Reposant la jeune fille au sol, il l’a reprit ensuite pour cette fois-ci non plus la porter en sac à patates mais dans ses bras, limitant ainsi les hurlements dans les oreilles et les coups de pieds et de poings tout en se dirigeant vers le fameux break and breakfast dont la pauvre insigne seulement à moitié allumée brillait faiblement dans la nuit.



[hj si tu te décroches la tête ppour fuir, je te bouffes]

_________________


Homme,
n'as-tu jamais goûté de ton sang,
quand par hasard tu t'es coupé le doigt ?
Comme il est bon, n'est-ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Vinca
Humain
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Sam 3 Juil - 12:10

Le vampire s’arrêta soudainement quand Lise eut posé sa question. C’était bon signe, c’est qu’elle avait vu juste. Restait à savoir si c’était bien un des gentils vampires qui vivaient ici ou un dangereux buveur de sang humain. Il la déposa au sol et elle dû se concentrer pour ne pas perdre l’équilibre car ses pieds étaient enchevêtrés dans son duvet.

Il essaya alors de la faire passer pour une idiote en lui parlant de créatures de contes de fées. Lise aurait bien voulu répliquer qu’elle n’était pas stupide et qu’elle savait que les vampires existaient vraiment. Mais quelque chose dans le regard d’Aleksi l’en dissuada. Il n’avait vraiment pas l’air de rigoler et Lise eut peur qu’il ne la massacre sur place. Elle se contenta donc d’hausser les épaules, tentant de masquer la terreur qui venait de s’emparer d’elle. Malheureusement, elle sentait le sang se retirer de ses joues. Elle devina qu’elle devait être blanche comme un linge.

Alors qu’elle pensait que c’était fini, sa peur s’amplifia quand Aleksi se pencha sur elle avec l’air d’avoir envie de la réduire en charpie. Il la souleva alors de terre en la tenant par la gorge et elle sentit son cœur pulser contre ses côtes, lui faisant presque mal. Elle hésitait entre fermer les yeux pour ne pas voir ce qu’il allait lui faire et se mettre à pleurer. Lorsqu’il la menaça de lui faire subir les pires choses en lui demandant s’il avait était clair, Lise hocha doucement la tête, terrifiée et incapable de parler. Elle avait l’impression que ses jambes allait la lâcher tellement celles-ci tremblaient et d’un côté elle se dit que ce n’était pas plus mal qu’elle ne touche pas le sol, sans quoi elle se serait lamentablement écroulée.

Elle fut tout de même soulagée lorsqu’il la reposa, mais ce fut de courte durée car il la reprit dans ces bras, comme un bébé. Lise n’osait plus rien dire, elle avait trop peur que ce vampire lui fasse encore sa tête des mauvais jours. Alors elle se laissa porter, essayant de deviner le sort qui lui était réservé.

Pendant qu’elle était transportée comme un vulgaire paquet, elle réfléchissait. Pourquoi avait-il fait semblant de croire qu’elle était folle ? Elle était certaine qu’il était un vampire, d’autant plus à présent qu’elle avait la tête collée contre sa poitrine et qu’elle n’y percevait aucun battement de cœur. Elle aurait bien aimé lui poser la question, mais elle avait peur qu’il réagisse comme précedemment. Mais elle devait savoir, si ce vampire pouvait la conduire vers ceux qui lui apporteraient le salut, elle ne devait pas louper sa chance. Elle lui parla donc d’une voix intimidée et le suppliant des yeux pour qu’il ne la massacre pas.


Je ne voudrais pas que vous vous énerviez comme tout à l’heure, mais… je… pourquoi vous voulez pas me dire la vérité ? Je promets de ne rien dire, c’est juste que j’ai vraiment besoin de savoir, c’est vital. Je suis pas une espionne ou quelque chose dans le genre, je vous promets… me tuez pas… Je vous embêterais plus jamais si vous m’aidez.

Cette fois Lise ferma très fort les yeux, elle était terrifiée à l’idée qu’il ne pique une crise. C’est complètement tremblante qu’elle attendit sa réponse, rentrant la tête dans les épaules comme un enfant qui s’apprête à recevoir une claque. Elle sentait son cœur au bord des lèvres et était sur le point de fondre en larmes. Elle savait qu’elle risquait de provoquer sa colère pour avoir osé parler, mais elle ne pouvait pas faire autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksi Katainen
Admin
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 01/05/2010
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Qui êtes vous ? : Un Ancien
Vous aimez :

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Sam 3 Juil - 12:59

Dieu merci, elle semblait enfin avoir fini de beugler. Il fallait dire qu’Aleksi en était arrivé à ce demandé si elle avait bien des poumons et non pas des bombonnes d’oxygène dans la poitrine.

En tout cas une chose était sûr, sa menace avait fait effet. Elle osait plus ouvrir la bouche. Cependant, il devina que son répit était de courte durée quand il surprit son regard de chien battu. Mais qu’est-ce qu’il lui avait prit de soudain vouloir venir en aide à cette chieuse de première catégorie ? Elle pouvait donc pas se contenter de lui dire merci et de se la fermer non ? Plus il avançait et plus il avait envie de la bouffer juste pour qu’elle se taise.

Pourquoi ne lui disait-il pas la vérité ? Parce que s’il le faisait il serait obligé de la tuer juste après alors à quoi cela aurait-il servit ? D’une voix irritée, il lui répondit d’un ton sec sans arrêter de marcher.

- Tu ne m’embêteras plus jamais si tu ne te la fermes pas pour de bon.

Enfin arrivé à destination, il colla un coup de botte dans la porte battante du motel et balança sans ménagement la fille sur le comptoir devant le proprio qui regardait la scène avec un air médusé.

- Ce sera une chambre avec la pension complète pour la demoiselle pour 3 jours. Ça devrait suffire.

A ces mots, il sortit son porte-monnaie de la poche arrière de son pantalon et lâcha les billets sur le comptoir avant d’en fourrer d’autres dans la poche du sac de la pauvre jeune fille qui semblait passablement traumatisée. Après quoi, sans attendre son reste, il fit demi-tour et sortit de la réception pour s’enfoncer dans la nuit environnante, se surprenant lui-même d’avoir laissé la fille à destination, en vie, et en un seul morceau. Il fallait croire que se foutu régime végétarien le ramolissait.

_________________


Homme,
n'as-tu jamais goûté de ton sang,
quand par hasard tu t'es coupé le doigt ?
Comme il est bon, n'est-ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Vinca
Humain
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Sam 3 Juil - 13:18

Lise préféra ne rien ajouter. Apparemment, il n’était pas décidé à parler. Et vu qu’il la menaçait une fois de plus de la faire taire pour toujours, elle baissa la tête. Ce n’était pas aujourd’hui qu’elle pourrait rencontrer ses « sauveurs ».

Ils arrivèrent dans une sorte de motel et le vampire la déposa sans ménagement sur le comptoir. Elle regarda l’homme qui se trouvait derrière et lui fit un pauvre sourire d’excuses. Il avait l’air de ne rien comprendre à ce qu’il se passait.

Aleksi demanda une chambre pour elle et déposa de l’argent pour payer. Incrédule, elle le regarda en fourrer aussi dans son sac. Elle aurait bien voulu le remercier, mais cette fois elle se dit que si elle ouvrait la bouche une fois de plus, elle allait finir sur le barbecue. Elle le regarda donc s’en aller, complètement hagarde.

Après quelques minutes elle descendit du comptoir et attrapa son sac. Le gérant avait l’air d’avoir pris un coup sur la tête.


Monsieur ? Vous pouvez me montrer ma chambre ?

L’homme sortit de sa stupeur et contourna le comptoir pour passer devant Lise. Elle le suivit, finalement contente de ne pas avoir à dormir dehors. Lorsqu’elle arriva dans sa chambre, elle déposa ses affaires et se rua dans la salle de bain. Enfin elle allait pouvoir prendre une douche digne de ce nom.

Enveloppée dans une serviette, elle ressortit de la pièce et alla se poster devant la fenêtre. Elle scrutait l’horizon, mais évidemment Aleksi n’était plus là. Elle sourit à la nuit.


Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Clearwater
Admin sur la bonne voix pas méchante , ne mord pas
Admin sur la bonne voix  pas méchante , ne mord pas
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Qui êtes vous ? : Loup garou
Vous aimez :

MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   Mar 17 Aoû - 20:10

Sujet terminé et verouillé

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-rpgv1.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passer la nuit (rp avec qui voudra se joindre à moi) TERMINE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit torride entre des glaçons [Crispin & Samuel]
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Un retour sans bouclier...
» Je veux passer toute va vie avec toi (Nam ♥)
» Nuit improbable, avec chute et tracas ▬ Feat. OKUMURA RIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight-RPG :: Archive-
Sauter vers: